Une étude, menée auprès de 35.000 employés au Royaume-Uni et aux États-Unis, a révélé que les compétences du patron constituent l’indicateur le plus révélateur de la satisfaction au travail. En réalité, les compétences du patron ont un impact beaucoup plus important sur la satisfaction au travail que le salaire, le travail en lui-même ou le secteur, comme le montre le graphique ci-dessous.

Satisfaction-au-travail

L’étude a identifié quatre facteurs ayant une influence sur la satisfaction : le niveau de compétence de votre chef, la rémunération, le secteur d’activité et la mission. Chez 1.600 Britanniques, le niveau de satisfaction était plus élevé lorsque les employés étaient dirigés par un supérieur capable de faire leur travail. Ensuite, l’analyse de 6 000 employés américains a permis d’établir que la satisfaction au travail était plus grande si le supérieur hiérarchique avait gravi les échelons dans l’entreprise ou l’avait fondée. Enfin, l’étude menée auprès de 27 000 employés américains a montré que le niveau de compétences techniques d’un supérieur (tel qu’il est évalué par ses employés) avait un impact considérable sur le bien-être au travail.

Les employés ont fait l’objet d’une analyse à un moment précis et ont été suivis sur plusieurs années à l’aide de données longitudinales.

Le résultat global est le suivant : la qualité de vie professionnelle est meilleure si notre directeur est très compétent d’un point de vue technique dans son travail. Cet aspect prévaut sur tous les autres facteurs plus conventionnels qui influencent la satisfaction au travail, notamment la formation, le salaire, l’ancienneté, la distance entre le domicile et le lieu de travail, et le fait de travailler dans le secteur privé ou public.

Pourquoi les compétences du patron influencent-elles le bien-être des employés et leur productivité ?

Les compétences d’un supérieur, si elles sont le fruit d’une évolution au sein d’une entreprise ou si elles lui permettent d’intervenir dans le travail d’un subordonné, indiquent que le patron comprend la nature du travail. Ainsi, il sera par exemple plus enclin à établir les conditions de travail adéquates, qui favoriseront la productivité des employés. Il sera également probablement plus à même d’évaluer le travail des employés et de savoir à quel moment une nouvelle formation est nécessaire. Cela contribuera à créer le bon type de motivation, qui à son tour instaurera un plus grand respect et une plus grande confiance entre le directeur et l’employé. Enfin, plus un dirigeant est crédible et a une position légitime, plus son influence est importante.
Les dirigeants qui connaissent leur métier ont le privilège d’être écoutés.

Source : http://www.hbrfrance.fr/chroniques-experts/2015/01/6016-votre-satisfaction-au-travail-depend-des-competences-de-vos-superieurs/